Les animaux domestiques au Japon

Les animaux domestiques au Japon: nouveaux biens de consommation

 

La plupart des animaleries étant ouvertes jusqu’à minuit, il vous sera possible de vous acheter des chatons et des chiots à prix d’or. Vous découvrirez parfois des animaleries dans des zones totalement insolites tel qu’en plein milieu d’un quartier «électronique», signe que l’animal est devenu au Japon un véritable bien de consommation !Un chihuahua vous coûtera alors 4000 euros, tandis qu’un siamois partira à 2500 euros. Vous trouverez également dans ces animaleries des chiens et chats non racés vendus à des prix plus abordables. Ne soyez pas surpris pas la petite taille de certaines animaleries qui pour certaines, en plein centre de Tokyo n’excèdent pas les 10 m2 ( on vous laisse imaginer l’espace dont disposent les animaux dans de telles conditions): à l’image des logements des Japonais en général (tout petit).

Les animaux domestiques au Japon
Les animaux domestiques au Japon

 

Ces dernières années, le marché des produits et des accessoires pour animaux de compagnie est en plein essor au Japon.

De même, les assurances santé animales connaissent une forte croissance depuis à peine 5 ans. En 2007, Anicom est ainsi la première assurance pour animaux légalement autorisée à s’implanter sur le marché Japonais. C’est un véritable succès pour cette entreprise très lucrative !

Le gouvernement japonais est lui-même intervenu pour favoriser la santé des animaux domestiques. Depuis 2000, la fabrication de la nourriture pour animaux est soumise à des contrôles plus stricts: ainsi, l’importation des aliments en boîte bon marché produits en Chine, jugés trop bas de gamme, a été limitée.Les Japonais attachent une grande importance à la qualité de l’alimentation pour leurs animaux (à l’image de ce qu’ils exigent pour eux même).
Les animaux domestiques au Japon

Les animaux domestiques au Japon

Le marché de l’animal est devenu tellement lucratif que la mafia le contrôle désormais en partie : revirement plutôt intriguant lorsque l’on sait que leur premier business était jusque peu les bars à hôtesses « Maid coffee ».
Les animaux domestiques au Japon

www.garde-veterinaire.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*