Histiocytose

Histiocytose

 

Histiocytose 

Histiocytose: Identification

« Prince »
Chien mâle entier de race caniche âgé de 13 ans

Histiocytose: Motifs de consultation

-émergence de masses cutanées depuis 2 mois
-vomit
-baisse de dynamisme et d’appétit
-a maigrit de façon importante

Histiocytose:  Commémoratifs

Prince est un chien chez qui a été diagnostiqué à l’âge de 10 ans un « souffle au cœur »
, il est depuis cet âge traité pour ce problème. Il en demeure cependant assez vite intolérant à l’effort.
Il provient de chez un particulier. Ses propriétaires l’ont reçu a l’âge de 4 mois.
Il n’est pas en contact direct avec d’autres animaux et vit en appartement.
Il reçoit une alimentation ménagère, constituée uniquement de légumes variés et de poulet.
Il n’est ni vermifugé, ni traité à l’aide d’anti parasitaire externe.

Histiocytose: Anamnèse

Passé dermatologique de l’animal
Rien n’est a signalé
Affection en cour
Des masses cutanées sont apparues il y a environ 2 mois. Selon le propriétaire, ces masses semblent augmenter de volume de façon continues.
(Les vomissements sont apparus il y a environ 3 à 4 semaines. L’animal a perdu du poids depuis environ 6 mois. Son appétit actuel est qualifié de « faible »)

Histiocytose: Examen clinique général

Température : 38,9 °C
Poids : 9 kg
Etat d’embonpoint : normal
Couleur des muqueuses : roses
La palpation abdominale antérieure est anormale au niveau du volume (augmentation
à hauteur du foie) . De plus, celle-ci est douloureuse.

Histiocytose: Examen clinique dermatologique

Examen rapproché :
-présence de lésions nodulaires multifocales, alopéciques,hypopigmentées, ulcérées et croûteuses au niveau du dos, des lombes, du flanc gauche et de la cuisse droite.
Histiocytose

Vue latérale gauche du tronclésions nodulaires hypopigmentée
et ulcérées (l’animal a été tondu par ses propriétaires)
Histiocytose
Vue rapprochée d’une lésion nodulaire– Nous notons une
hypopimentation ainsi que des ulcérations sur ce nodule.

Histiocytose: Synthèse clinique

-dermatose nodulaire multifocale, alopécique, hypopigmentée et ulcéro croûteuse
-vomissements chroniques
-abdomen « aigu »
 Au vu de la situation, nous décidons dans un premier temps de réaliser certain examens complémentaires , autres que les examens dermatologiques conventionnels.

Histiocytose: Examens complémentaires ante mortem


Hématologie-Biochimie :
Hématologie :
Rien à signaler de particulier, excepté un % anormal concernant les réticulocytes :24
 (valeur de référence : <10 )
Biochimie :
Eléments anormaux :
GPT : 103 ui/L   (réf : 10-40)
LDH : 1035 ui/L (réf : 100-180)
Phosphatases alcalines : 740 ui/L (réf : 20-200)
Amylase : 604 ui/L  (réf : 1230-1970)
Echographie abdominale 
( réalisée par le Dr Cohen-solal, centre d’imagerie vétérinaire de Bruxelles)
Foie :
-volume augmenté de façon considérable
-architecture non respectée
-échogénicité : parenchyme irrégulier et hétérogène (association de zones hyper et hypo échogènes )
Rate :
-volume normal
-architecture : présence d’un nodule hypo échogene de forme ronde au niveau de la tête de la
                       rate. Le reste du parenchyme semble normal.
Vésicule biliaire, reins, système digestif, vessie :
rien n’est à signaler

Histiocytose: Examens complémentaires post mortem

Nous réalisons ces examens dans un but purement scientifique, le propriétaire ayant pris la décision, au vu des résultats de l’échographie et de l’analyse de sang , d’euthanasier son animal.
 Autopsie
A l’ouverture de la cavité abdominale, nous avons la confirmation les résultats de l’échographie :
-le foie est augmenté de volume, et recouvert de multiples nodules hypo pigmentés d’une taille allant de 2 cm à 5 cm.
-l’intestin semble également entrepris par ce processus tumoral.
-nous observons sur la rate un nodule d’environ 1 cm, d’aspect semblable a ceux observés sur  le foie
 Histiocytose
Vue rapprochée du foie (post mortem)Nous notons de lésions
nodulaires hypopigmentées multiples.
Histiocytose
Vue rapprochée d’une portion intestinale (post mortem)la
 paroi de l’organe est infiltrée par une composante d’aspect
 similaire à celle observée au niveau du foie.
Biopsie cutanée et viscérale
Nature des prélèvements :
-nodule cutané
-nodule hépatique
-anse intestinale ligaturée
Examen microscopique (M.Heimann) :
Les différents fragments tissulaires sont infiltrés par la même composante cellulaire.
L’infiltrat est dense, composé d’amas de cellules rondes dyscohésives à caractère histiocytaire ,à contour nucléaire très irrégulier formant parfois des nodules compacts autour des vaisseaux. La paroi des artères est occasionnellement infiltrée parfois même oblitérée.
De nombreux neutrophiles accompagnent ces cellules ainsi que des lymphocytes, quelques éosinophiles et mastocytes.
Aucun organisme infectieux n’a pu être mis en évidence malgré l’emploi de colorations spéciales multiples.
Conclusion : Histiocytose.
Commentaires :
Des immunochimies ont révélé une positivité au CD3 (marqueur lymphocytaire T) pour une bonne partie de ces cellules atypiques mais toutes n’ont pas réagi positivement.
Le marqueur CD79A (marqueur des lymphocytes B) est resté négatif sans observation
d’un contrôle interne correct. Les résultats sont donc difficilement interprétables.
Il est possible que nous soyons en présence d’un lymphome T.
Histiocytose 
HistiocytoseNotons une infiltration multiple au niveau du derme (cliché :
M.Heimann)

Histiocytose
Histiocytosevue rapproché d’une zone d’infiltration au niveau du derme,
de nombreux hystiocytes sont observés (cliché : M.Heimann)Histiocytose

 
 
Histiocytose- nous observons également au niveau du tube digestif une
infiltration multifocale de la paroi (cliché : M.Heimann)

Histiocytose
Histiocytose – notons l’importante densité des cellules inflammatoires au
pourtour d’un vaisseau sanguin de la paroi intestinale ( cliché : M.Heimann)
 

Histiocytose: Diagnostic

Histiocytose maligne

Histiocytose: Traitement

Euthanasie

Histiocytose: Discussion

 
Ce cas nous a semblé intéressant pour de multiples raisons.
En effet, la pathologie n’est pas courante chez les chiens de race caniche
,celle-ci est rapportée dans la littérature à plusieurs reprises chez le bouvier Bernois.
L’animal présente ici des lésions à caractère net et divers organes sont entrepris par ce processus tumoral.
 La consultation de dermatologie a trouvé ici tout son intérêt dans la mesure où au départ de lésions cutanées, un pathologie interne a été décelée.
Cependant, une inconnue persiste, concernant une partie de la population cellulaire
dont l’identité n’a pu être révélée lors de l’examen histopathologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*