Le hamster

Cinq espèces de hamsters sont élevées en captivité : le hamster russe (Phodopus campbelli), le hamster sibérien (Phodopus sungorus) qui pourrait être une sous-espèce du russe, le hamster de Roborovski (Phodopus roborovskii), le hamster chinois (Cricetulus griseus), et le hamster doré (Mesocricetus auratus). « Hamster » vient de l’allemand « hamstern » qui signifie « amasser », car ces rongeurs amassent de la nourriture dans leurs abajoues. Le hamster est compagnon amusant à observer pour les enfants, à condition de respecter son rythme de vie nocturne. Certains peuvent être manipulés (comme les hamsters russes), d’autres mordent; il faudra donc accompagner l’enfant dans les soins et les sorties de son petit protégé.a donc accompagner l’enfant dans les soins et les sorties de son petit protégé.
 Le hamster

Le hamster: L’environnement

Une cage grillagée munie d’un fond en plastique est idéale : elle permet une bonne circulation de l’air contrairement aux cages entièrement en plastique.
L’espacement des barreaux devra être de 1 à 1,3 cm maximum pour éviter les évasions ! Préférez les cages plus hautes que large pour permettre l’aménagement d’étages reliés par des échelles. Une maisonnette en bois ou en plastique permet au hamster de se retirer au calme pour dormir dans la journée et faire son nid. Une roue lui permet de faire de l’exercice : mieux vaut la choisir en plastique plutôt qu’en métal, pour éviter des blessures au niveau des pattes. N’hésitez pas à changer de temps en temps l’aménagement de la cage : cela rendra son environnement plus intéressant et attractif et l’incitera à explorer. Placez la cage dans un endroit calme durant la journée et à l’abri des courants d’air.
Le fond de la cage sera garni de litière végétale à base de maïs, de chanvre ou de lin.
Evitez les copeaux de cèdre ou de pin, toxique pour les voix respiratoires. Changez la litière complètement 1 fois par semaine minimum.
La cage et les accessoires doivent être nettoyés à l’eau chaude et au liquide vaisselle une fois par semaine. Veillez
à toujours bien rincer les produits d’entretien.
Pour éviter de le stresser, attendez que le hamster soit en confiance et qu’il se laisse manipuler avant de le sortir pour la première fois, de préférence le soir. Protégez les fils et les meubles que le hamster pourrait grignoter. Les sorties doivent
toujours être effectuées sous surveillance.

Le hamster

Le hamster: L’alimentation

Le hamster est omnivore : son régime alimentaire sera composé de granulés spécifiques pour hamster
(évitez les mélanges de graines que le hamster aura tendance à trier).
Vous pourrez également lui donner occasionnellement des petits morceaux de fruits (pomme, poire, banane, melon, etc.), ou du yaourt, mais évitez les friandises sucrées (barres au miel, pain, chocolat toxique).

Le hamster: Reproduction

Les hamsters nains sont sociaux et vivent en groupe à l’état sauvage alors que les hamsters dorés et
chinois sont solitaires. Dans la nature,la reproduction est saisonnière mais elle peut intervenir toute l’année en captivité.
La maturité sexuelle est atteinte entre la 5e et la 6e semaine sauf chez le hamster de Roborovski (vers 4 mois et demi). C’est pourquoi il est important de déterminer le sexe des jeunes rapidement si l’on veut éviter la reproduction. Les écoulements vulvaires sont normaux chez les femelles après l’ovulation.
 Le hamster

Le hamster: Visites chez le vétérinaire

Prévoir une visite après l’achat pour vérifier que tout va bien. Certains hamsters développent notamment de
la diarrhée à l’arrivée dans un nouvel environnement stressant. Cette maladie est potentiellement mortelle.
Un examen physique annuel est ensuite recommandé. Des puces électroniques sont disponibles pour identifier les
hamsters et un fichier national permet depuis cette année de vous contacter en cas de fuite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*