Gale sarcoptique

Gale sarcoptique

 

Gale sarcoptique

 


Gale sarcoptique: Identification

« kaïw » est un chien de race boxer âgé de 5 mois

Gale sarcoptique: Motifs de consultation

l’animal présente un prurit intense depuis son acquisition .

Gale sarcoptique: Commémoratifs

Kaïw a été acquis par ses maîtres dans une animalerie de la périphérie Bruxelloise à l’âge de 4 mois. Sa nourriture se compose d’une alimentation industrielle de bonne qualité. Il n’est en contact avec aucun animal. Il n’est pas encore traité à l’aide d’anti parasitaire externe , ni vermifugé. Aucun problème dermatologique n’est signalé du côté des propriétaires.

Gale sarcoptique: Ananmnèse

Depuis un mois, le chien présente un prurit intense, ainsi qu’un pelage « mité » au niveau de l’abdomen et du thorax.
 

 Gale sarcoptique: Examen clinique général

Température : 39,1 °C
Poids : 8,2 Kg
Muqueuses : roses
L’animal présente un réflexe otopodal positif
L’examen général ne révèle aucune autre anomalie
 

Gale sarcoptique: Examen clinique dermatologique

 Examen dermatologique rapproché
-alopécie au niveau du thorax et de l’abdomen (aspect clairsemé du pelage)
-papules érythémateuses et croûtes localisées au bord des pavillons auriculaires, au niveau sous-maxillaire,  des coudes, du ventre et des cuisses.

gale sarcoptique

Vue latéro dorsale du troncle pelage présente un aspect clairsemégale sarcoptique

Vue de la région ventrale et des cuisses interneslésions papuleuses 

 gale sarcoptique
Vue rapprochée de la région sous maxillairelésions papulo  érythémateuses

gale sarcoptique

Vue rapprochée d’un coude- présence d’alopécie associée
à des croutes
 
 

Gale sarcoptique: Synthèse clinique

Dermatite diffuse et multifocale , prurigineuse, alopécique ,érythémateuse ,papulo croûteuse , localisée au niveau des pavillons auriculaires, des coudes ,des cuisses et de l’abdomen ventral

Gale sarcoptique: Examens complémentaires réalisés

Examen manuel et peignage
Cet examen a pour but de mettre en évidence des parasites externes, en particulier des puces.
Dans notre cas, il s’est avéré négatif.
Raclage cutané
Ce test permet de mettre en évidence les parasites de gale sarcoptique, ses œufs et/ou ses excréments.
Le résultat des raclages est observé au microscope. Cependant, il est parfois difficile de mettre en évidence  le parasite chez le chien , lorsque les parasites sont peu nombreux. Les chances d’observer un parasite se situent entre 30 et 50 % de chance, sur de multiples raclages.
Nous réalisons cet examen et privilégions pour le raclage des zones « papulo-croûteuses »
Il nous a permis de mettre en évidence plusieurs parasites de gale sarcoptique.

gale sarcoptique

Sarcopte scabieiObservation microscopique x400 .
éclaircissement au lactophénol d’Amman.
 Calques cutanés par impression
Cet examen a été réalisé . les prélèvements ont été effectués a différents endroits présentant un érythème et des croûtes ( après grattage de celles-ci). Nous colorons le prélèvement à l’aide d’une coloration type « diffquick » et observons le tout au microscope à immersion.
Aucune levure du type malassézia sp. n’a pu être observée.
Test à la cellophane adhésive
Ce test vise à observer d’éventuelles levures de type malassézia sp. Nous choisissons pour le prélèvement des zones érythèmateuses . La coloration employée est de type « diffquick »
Le test n’a pas pu mettre en évidence les agents recherchés.
Régime d’éviction alimentaire
L’animal est nourrit avec des aliments qu’il n’a jamais rencontré auparavant (alimentation ménagère ou industrielle) pendant au moins 6 semaines. En cas d’amélioration clinique, le régime initial est réintroduit par étapes afin de mettre en évidence le trophallergène. Nous n’entreprenons pas directement ce test , au vu du résultat des raclages cutanés.
Intrademo réaction
Cet examen est intéressant pour mettre en évidence une réaction cutanée excessive vis à vis de certains allergènes de l’environnement. Du fait que l’animal, ne présentait pas de critères de suspicion (critères mineurs et majeurs P.Prelaud), excepté une prédisposition raciale, nous décidons de différer cet examen.
Sérologie (ELISA)
Les tests sérologiques, permettent de mettre en évidence une augmentation des taux de IgE spécifiques d’allergènes. Nous ne pratiquons pas cet examen étant donné les limites qu’il rencontre (forte variabilité d’un laboratoire à l’autre, parfois manque de sensibilité et trop forte sensibilité…)
(Il est également indiqué en cas de suspicion de gale sarcoptique. Une éventuelle positivité de
la sérologie montrerait que l’animal a été en contact avec le parasite)

Gale sarcoptique: Diagnostic

Gale sarcoptique

Traitement de la gale sarcoptique

 Gale sarcoptique:
L’objectif du traitement consiste à réduire le prurit, tout en éliminent le parasite responsable
des manifestations cliniques. Lors d’atteinte de gale sarcoptique, il est important de sélectionner certains sites précis destinés à des raclages cutanés. Des raclages successifs
à ces endroits durant la durée du traitement permettront d’évaluer l’efficacité du traitement
(présence ou pas de parasites et/ou de ses traces).
Résultats observés
Une première visite de contrôle est réalisée 15 j après la 1ere injection d’ivermectine.
Le prurit est toujours présent mais a nettement diminué.
L’animal reçoit lors de cette visite une deuxième injection d’ivermectine en sous cutané.
Nous réalisons 4 raclages cutanés aux endroits précédement sélectionnés. Ceux-ci sont négatifs.
Une deuxième visite de contrôle a lieu 30 j après le diagnostic
Le prurit est absent. Des raclages cutanés sont à nouveau réalisés. Ils sont négatifs.

Gale sarcoptique: Discussion

Ce cas tout à fait classique de gale sarcoptique chez un jeune animal illustre un réel problème
auquel doivent faire face les chenils ou animaleries à fortes concentrations d’animaux.
Un diagnostic précoce est primordial afin de prendre les mesures hygiéniques nécessaires ( isolement de l’animal ) , étant donné le caractère très contagieux de cette affection parasitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*